ON L’APPELAIT « MOUKILA »

par | Oct 7, 2020 | Afrique-Subsaharienne, Côte d'Ivoire, Sport | 0 commentaires

Dans mes petites investigations, j’ai découvert un pan du passé du président du FPI, Pascal Affi N’guessan. Ce n’est pas une biographie que je fais de l’homme, mais je rapporte juste ce que les populations, d’un certain âge, de la Région du Moronou ont dit de lui.

 

 Affi N’guessan était un grand footballeur. Ce qui lui a valu le sobriquet de Moukila.; en référence à l’international Congolais Paul Sayal Moukila, grand buteur et détenteur de plusieurs trophées.

 La spécificité de Pascal Affi N’guessan est qu’il procurait la joie à tout un peuple, ou endeuillait toute une région , dans les derniers instants du match. Ça dépend du camp où l’on se trouve. Sa vélocité, sa technicité et son sens du but étaient identiques à la star congolaise de l’époque, Paul Sayal Moukila. D’où le surnom Moukila à lui attribué.

 En politique, Affi N’guessan présente les mêmes caractéristiques. Il est le Moukila de l’époque ; le buteur des derniers instants.

 Actuellement, il est en plein débordement ; dans la surface de réparation ; attention à une tête rageuse, ou une reprise de volée ; la talonnade fatale n’est pas loin….Ce n’est plus la sérénité dans la tribune officielle du Stade « Gnin-Gin-Gnin » d’Ébimpé. Quoi de plus normal ! Ça sent le but mortel ; parce que nous sommes dans les derniers instants du match. L’arbitre peut ajouter quelques minutes additionnelles, « temps perdu », nous dit-on; dans tous les cas, ça sent le but ; et il y aura but; parce que Moukila est dans la surface de réparation et il ne quittera pas sans avoir violer la cage de Boua, le goalier de l’équipe adverse.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This