LE PRÉSIDENT AFFI N’GUESSAN À L’OPPOSITION : »UNIS, NOUS POUVONS BATTRE OUATTARA DANS LES URNES » .

par | Août 26, 2020 | Afrique-Subsaharienne, Côte d'Ivoire, Politique | 0 commentaires

Le Président du FPI, l’honorable Pascal Affi Nguessan a animé ce mardi 25 août une importante conférence au siège de son parti. Celle-ci a porté sur la situation politique actuelle en Côte d’Ivoire en général et la volonté de Ouattara de briguer un troisième mandat en particulier.

D’entrée, avec un support vidéo à l’appui, le président Affi a montré à la face de la communauté nationale et internationale les risques de guerre civile que fait courir la candidature de Ouattara. C’est pourquoi il demandera encore une fois à ce dernier de se ressaisir et de renoncer à son projet de candidature pour préserver la paix et la stabilité dans le pays.

Ensuite, le premier responsable du fpi en appelle au sens de responsabilité du Conseil Constitutionnel et lui demande de rejeter purement et simplement cette candidature confligène et anticonstitutionnelle.

Mais il prévient toutefois , si rien n’est fait pour empêcher cette candidature, son parti, le fpi ne boycottera pas les élections. Il n’entend pas donner la chance d’une résurrection au RHDP qui selon lui est « mort » et vidé de toute sa substance au regard des nombreux départs. »si le conseil Constitutionnel valide sa candidature, nous allons le battre dans les urnes » dira t-il et il ajoute : »au moment où le rhdp est à terre, toute l’opposition devrait réunir ses forces pour mettre fin à ce régime…boycotter, ce serait leur donner un nouveau souffle. Ce serait donner 5 ans minimum au rhdp pour se reconstituer »

Selon le président Affi, battre Ouattara dans les urnes est possible si l’opposition est unie. Il saisira donc cet instant pour appeler au grand rassemblement de l’opposition en mettant de côté les querelles intestines qui la divisent et la détruisent.

À la question de savoir s’il se rendra dans le Moronou, chez lui pour accueillir le Chef de l’Etat, sa réponse a été claire : »Ouattara va dans le Moronou en tant que candidat. Je ne peux pas m’asseoir dans les tribunes pour écouter le discours de campagne de mon adversaire »

Après avoir remercié la presse qui a effectué en grand nombre le déplacement, il l’a invitée à l’accompagner le jeudi 27 août à la CEI pour le dépôt officiel de sa candidature non sans avoir précisé qu’il a réuni le nombre de parrainages exigé.
ÉDOUARD YRO
ivoirenewsinfo.net

Bienvenue

Bienvenu sur le site de ivoirenewsinfo.net text |…Le sous-marin « Suffren » rejoint son port base sans s’annoncer

Commentaires récents

    Catégories

    Follow Us

    Abonnez-vous à notre newsletter

    Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

    Vous vous êtes enregistré avec succès

    Share This