LA RUBRIQUE DU SAMEDI D’EMMANUEL FAHÉ:L’escroquerie morale ne peut plus prospérer

par | Sep 26, 2020 | Afrique-Subsaharienne, Côte d'Ivoire, Politique | 0 commentaires

 « La Côte d’Ivoire est menacée par l’alliance identitaire formée par GBAGBO et Bédié. Si je quitte le pouvoir, ils vont attaquer les musulmans et les nordistes. C’est mon devoir de protéger cette communauté qui a toujours été la cible de ces deux individus. »
(ALASSANE OUATTARA dans son interview accordée au Magazine Paris Match du 23 Septembre 2020).

Au début de la crise politique qui a fortement secoué la Côte d’ivoire de 2002 à 2011, les conseillers (l’intelligentsia) qui auraient assisté Mr Alassane Dramane Ouattara, ont certainement misé sur les thèmes sensibles comme la guerre ethnique et/ou interreligieuse. Ils ont usé de ces thématiques référencées pour avoir marqué à jamais certains peuples sur le continent noir. Les exemples du Rwanda et de la Somalie ont laissé des souvenirs inoubliables dans la mémoire collective.
En usant donc de ces subterfuges, ils savaient que l’opinion internationale se rangerait de leur côté pour accabler Gbagbo. Effectivement, cela a fonctionné. Certains ivoiriens, manifestant leur mauvaise foi, corroboraient ces allégations.

Le  concept d’ivoirité !

La matière de base était toute trouvée. Le concept d’ivoirité inventé auparavant, vers la fin des années 1990 par le Président Bédié a servi d’argument pour étayer leur philosophie du complot. A cette époque c’était le journaliste Venance Konan, le théoricien de service qui a acté la campagne de propagande. Certaines personnes auraient pensé à l’époque qu’il s’agissait de « l’ivoirisation » de la classe politique comme cela fut le cas en 1976 de « l’ivoirisation des cadres » proclamée par le Président Houphouët Boigny pour remercier gentiment les coopérants occidentaux jadis employés par notre administration.

 La supercherie !

Ainsi donc, l’instrumentalisation du concept d’ivoirité a fonctionné parfaitement selon les attentes des pouvoirs obscurs qui encadraient Ouattara. A travers les canaux officiels et les officines officieuses, les mass médias ont inondé toute la planète d’informations portant sur la volonté de Gbagbo (chrétien du sud) d’exterminer les musulmans du nord. Sur cette base de ce mensonge grossièrement conçu, la France et la communauté internationale ont pris d’assaut la République de Côte d’Ivoire afin de « sauver » (sic !) les populations. On connait le résultat : 3000 morts officiellement.

Dix ans plus tard, Mr Ouattara revient avec ces mêmes arguments pour réfuter l’accusation de violation de la constitution. Il pense que les mêmes causes produiront les mêmes effets, oubliant certainement que les époques ne sont pas toujours pareilles. L’escroquerie morale d’hier ne peut pas prospérer aujourd’hui ; car, Laurent GBAGBO n’est plus seul. Il est accompagné de ses congénères, patriotes qui sont : BEDIE, AFFI, SORO, COULIBALY, MABRI, KONAN, et beaucoup d’autres encore !
Peut-être que cette fois-ci, l’ivoirité fonctionne à plein régime !

Emmanuel Fahé – Paris

Diplômé en communication

Bienvenue

Bienvenu sur le site de ivoirenewsinfo.net text |…Le sous-marin « Suffren » rejoint son port base sans s’annoncer

Commentaires récents

    Catégories

    Follow Us

    Abonnez-vous à notre newsletter

    Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

    Vous vous êtes enregistré avec succès

    Share This