AFFAIRE 3ÈME MANDAT : LES ROIS ET CHEFS TRADITIONNELS DU TONKPI SE DESOLIDARISENT

par | Août 3, 2020 | Afrique-Subsaharienne, Côte d'Ivoire, Politique | 0 commentaires

De AGATHE WINCELI

Ivoirenewsinfo.net

C’est un retournement spectaculaire de situation auquel on vient d’assister. On se rappelle certainement qu’à l’occasion des funérailles de feu Amadou Gon à Korhogo, une délégation de chefs traditionnels du Tonkpi conduite par l’ancien député Gue Pascal avait rencontré le chef de l’Etat. À cette occasion, cette délégation avait demandé à Ouattara de briguer un troisième mandat. Cela avait fait grand bruit.
Voilà que ce samedi 1er Août, dans une vidéo parvenue à notre rédaction, un groupe de rois et chefs traditionnels du Tonkpi produit un communiqué pour se désolidariser de l’acte de Gue Pascal qu’ils jugent solitaire et n’ayant fait l’objet d’aucune concertation préalable.

Ils se font même menaçants à l’endroit de l’ancien député de Biankouma en lui rappelant les textes qui régissent leur association et qui prévoient des sanctions à qui n’observe pas de neutralité et affiche ostentatoirement son appartenance politique.
Ils concluent leur déclaration en invitant tous les rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire à respecter l’esprit et la lettre de leur charte.

La question que l’on est tenté de se poser est la suivante : ce qui se passe dans le Tonkpi n’est-il pas le signe visible de l’opposition entre Mabri Toikeusse et Albert Flindé ?
L’avenir nous situera.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This